1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
217 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
17 325 entreprises et 45 741 emplois créés ou maintenus en 2018
Accueil > Vincent MEYER Atelier 120

Vincent MEYER Atelier 120

Bonjour Vincent, Quelle est l’activité de ton entreprise ?

Atelier 120 est un lieu de création d’images, qu’elles soient fixes comme la photographie, animées sur des films ou interactives à travers des sites internet. Cet espace se veut ouvert et enrichissant d’expériences et de rencontres. Aujourd’hui, Atelier 120 propose toute la palette des services de photographie (mariage, identité, studio, scolaire, formation), une activité de reprographie (photocopies, impressions, reliures, scans) et de vidéo (clip d’entreprises, film de mariage).

 

Quel a été ton parcours professionnel avant de monter ce projet ?

J’ai fait un BTS en Commerce International puis l’Ecole Supérieure de Commerce Et de Management ainsi qu’un troisième cycle en Systèmes d’Informations. Après cela j’ai eu des postes à responsabilité dans l’accompagnement et la financement des créateurs d’entreprises (5 ans). J’ai ensuite été responsable national du développement de Familles Rurales (3 ans) avant de me mettre à mon compte en auto entreprise (6 ans avec un tour du monde d’un an en famille) puis de reprendre la photographe de Cesson.

 

Pourquoi avoir créé ta société ?

Pour renforcer le développement de mon activité : locaux commerciaux, recrutement, flux régulier de clientèle, nouveaux services;

 

Comment la plateforme Initiative Melun Val de Seine & Sud Seine-et-Marne t' a-t-elle aidé(e) dans ton projet ?

La plateforme a apporté un regard extérieur qui a renforcé l’idée que le projet tenait la route. Le financement a part la suite consolidé la trésorerie toujours fragile au démarrage. L’accompagnement à travers le parrainage apport une oreille attentive, un regard extérieur au projet et des conseils utiles.

 

Comment as-tu vécu le passage en Commission d'attribution ?

Très bien, trop bien même. J’aurai aimé qu’il soit un peu plus poil à gratter, plus exigeant sur le dossier pour secouer un peu plus le prunier et voir si tout tenait ;)

 

Aujourd’hui, quel conseil donnerais-tu à un futur entrepreneur ?

De bien préparer son business plan, de se faire entourer au maximum et ne pas hésiter à solliciter la plateforme Initiative si son plan de financement l’exige.

 

Un mot pour terminer ?

Longue vie à IMVS et un grand merci à toute l’équipe bénévole et salariée !

 

Retrouver l'ATELIER 120